Hardware & High-Tech

Actualité > Sécurité

BitDefender : le top 10 des principales e-menaces

Lundi 9 Mars 2009 à 08:15 par Julien Thérin - Catégorie Sécurité

Les composants « drive-by download » (qui s'installent lors de la simple visite d'un site Internet) font partie des dix principales E-Menaces de février selon le laboratoire BitDefender. Les composants de ces Exploits sont mis bout à bout comme les maillons d'une chaîne par des créateurs de malwares. Chaque maillon représentant une nouvelle tentative de corruption de la sécurité du système d'un utilisateur par les cybercriminels.

Trojan.Clicker.CM. occupe la première place du classement pour la deuxième fois cette année, mais avec une moindre avance que le mois passé. Ce malware est un afficheur de pop-ups intempestifs devéloppé pour contourner les protections anti publicité de Norton. Il a pour objectif d'afficher un grand nombre de pop-up commerciaux qui sont intégré dans la page du navigateur Web en cours de consultation par l'utilisateur, en vue de le pousser à cliquer dessus. En cas de clic, des profits sont générés au travers des publicités fonctionnant avec un système de paiement au nombre de clics. Ce cheval de Troie utilise également plusieurs fonctions qui contournent le bloqueur de pop-ups de Norton Internet Security.

En deuxième position se trouve un cheval de Troie plus ancien : Trojan.Wimad.Gen.1 ou Wimad, qui se fait passer pour un composant de lecteur audio/vidéo permettant la lecture de fichier ASF. Ce cheval de Troie est téléchargé via un autre cheval de Troie téléchargeur de fichier qui occupe la dixième place du classement.

Le virus Conficker et ses pairs sont également présents dans la liste de février, détectés de manière générique comme des virus utilisant le récent bug de l'autorun de Windows « Trojan.AutorunINF.Gen » représentant 4,17% des détections totales. En 8ème position, Trojan.IFrame.GA est constitué d'un simple script injecté dans des pages de sites Internet corrompus qui envoie aux navigateurs un ensemble d'exploits tels que Trojan.Exploit.ANPI (en 7ème position), et qui peut diriger les systèmes vulnérables vers une page contenant Trojan.Exploit.SSX (en 5ème position).

« Cette chaîne d'infections particulière provient directement de l'analyse d'un certain nombre de sites Internet corrompus et/ou malicieux hébergés en Chine » explique Sorin Dudea, directeur du laboratoire de recherche Antimalware BitDefender. « Toutefois, ces exploits et ces téléchargeurs peuvent également apparaître dans d'autres cas d'attaques similaires ».

Trois autres téléchargeurs prennent place pour la première fois dans la liste ce mois-ci (Trojan.Downloader.JS.Psyme.SR, Trojan.Downloader.JLPK et Trojan.Downloader.Js.Agent.F). Ils ont tous pour fonction de télécharger et de lancer d'autres malwares sur des ordinateurs déjà corrompus à partir de sites Internet. Voici le top 10 des principales e-menaces de février 2009 :

  1. Trojan.Clicker.CM                                  5.87 %
  2. Trojan.Wimad.Gen.1                             4.39 %
  3. Trojan.AutorunINF.Gen                         4.17 %
  4. Trojan.Downloader.JLPK                     3.94 %
  5. Trojan.Exploit.SSX                                 3.92 %
  6. Trojan.Downloader.Js.Agent.F            3.9 %
  7. Trojan.Exploit.ANPI                                3.77 %
  8. Trojan.IFrame.GA                                   2.9 %
  9. Trojan.Downloader.JS.Psyme.SR      2.32 %
  10. Trojan.Downloader.WMA.Wimad.S    2.01 %

Autres malwares                                       62.81 %

Tags : Malware, Sécurité, Trojan.

Flux RSS

9*9 =

 

 

twitter Facebook

À voir aussi

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté pour l'instant.

Soyez le premier !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir écrire un commentaire.

Connectez-vous ou Enregistrez-vous !

 

Copyright © 2002-2021 ADNPC.net & Avadeo - Propriété de leurs auteurs respectifs - Page générée en 0,056s (14) - 12 connectés dont 0 membre

Recherches - Commentaires - Newsletter - Plan du site - A propos - Mentions légales - Contact

Actualité informatique - DLL