Boîtier Antec P180

Test publié le Mercredi 7 Septembre 2005 par CHON666 dans la catégorie Boîtiers. Section Articles. Tags : Antec, Boîtier.

 

Introduction

Nouveau venu dans la série des « Performance 1 » de Antec, le P180, le grand frère du précèdent P160, vient de sortir. La firme Antec, qui n'est plus à présenter, nous a habitué à des boîtiers au design très sobre et à l'intégration facilitée. Voyons tout de suite s'il en est de même avec le dernier bébé du célèbre constructeur de boîtiers. En voici un petit aperçu :

Coté sobriété, on est servi, la combinaison alu/plastique noir est superbe. Après c'est une question de goût…

Les caractéristiques du produit

Constructeur

Antec

Modèle

Performance One P180

Type de produit

Boîtier

Dimensions

54,1*50,5*20,5 cm

Poids / Matière

 

14 Kg / Aluminium, plastique, acier

 

Ventilateurs

3 ventilateurs 12cm Antec Tricool (fournis)
1 ventilateur 12cm et 1 ventilateur 8cm (option)

Emplacements

- 4*5"1/4 (lecteurs, graveurs, etc)
- 1*3"1/2 (lecteurs disquette)
- 6*3"1/2 (disques durs)

Sorties en façade avant

 

- 2 ports USB 2.0
- 1 port FireWire
- 2 prises audio (Line out, Micro)

 

Technologies

-Pads anti-vibrations
-Chambres séparées
-Panneaux latéraux isolés

Prix

~ 150€

Les façades



La façade de ce nouveau boîtier donne tout de suite le ton : sobriété. La porte est recouverte d'aluminium et encadrée de plastique noir, la marque est seulement indiquée en bas relief en haut à droite. Les prises de façade se situent sur un petit détachement en plastique en forme de trapèze.

Ce panneau frontal est composé (de haut en bas) d'une diode bleue (un point d'environ 1mm de diamètre), un port FireWire, deux ports USB, deux prises Jack micro et casque ainsi que tout en bas une serrure.

Il est assez regrettable que les boutons power et reset ainsi que les diodes d'activité disque dur ne se trouvent pas sur ce panneau. Pour y accéder, il est nécessaire d'ouvrir la porte ce que nous allons faire tout de suite...

 

 

La porte peut s'ouvrir à 270 degrés ce qui peut s'avérer pratique si vous utilisez souvent les lecteurs ou que vous avez marre d'ouvrir la porte à chaque allumage... La deuxième façade est en plastique noir et dissimule quatre baies 5.25", une baie 3.5’’, deux grilles de ventilateurs, les boutons power et reset, et deux voyants de disque-durs.

Les deux grilles s'ouvrent par simple pression afin d'accéder aux filtres anti-poussière.


On remarque en voyant le panneau arrière que le design interne est différent de celui que l'on peut voir habituellement. En effet, le compartiment de l'alimentation est passé au dessous de celui de la carte mère...

Le compartiment de l'alimentation est entouré de trous carrés ce qui laisse deviner la présence d'une ventilation. La zone à droite des baies PCI est aussi découpée d'une multitude de petits carrés, et au dessus le désormais « classique » blowhole bombé et découpé en nid d'abeille. On retrouve un blowhole identique au dessus du boîtier, lui aussi destiné à recevoir un ventilateur 120mm. Tous ces indices nous montrent que le P180 est axé vers une ventilation efficace.

L’intérieur

Passons à l'intérieur afin de mieux comprendre le design de ce châssis. Les panneaux latéraux sont composés de 3 couches (aluminium-plastique-aluminium) afin d'atténuer les bruits provenant de l'intérieur du boîtier.

Le principal changement se situe dans la permutation des compartiments carte mère et alimentation. On peut aussi remarquer que ces deux compartiments sont maintenant séparés (Dans quel but ??? Nous verrons cela dans la suite du test). Le boîtier est vendu équipé de 3 ventilateurs Antec Tricool disposant d’un interrupteur 3 positions.

La chambre inférieure

Le compartiment du bas contient le logement pour l'alimentation, un ventilateur et un tiroir à disques durs. Ce tiroir contient une boite...

Il suffit d'enlever la vis à oreille (c'est le nom donné par le manuel aux vis à main), et de tirer sur l'anneau : le tiroir coulisse. Voyons ce qu'elle renferme.

Le « déflecteur » arrière et quatre rails. Le traditionnel sachet de vis ne s'y trouve pas ?! Cette grille au look aérodynamique se clipse en glissant.

En regardant de plus près ce tiroir, on voit que Antec a opté pour de nouveaux patins anti-vibrations, l'ancien patin noir (dont l'efficacité était plus que contestée) cède la place à des « coussinets » en silicone très tendres.

Les disques durs s'y fixent verticalement ce qui laisse présager une remise en place du « rack » assez difficile. De plus, le ventilateur est situé très près des connecteurs des disques...attention à ne pas le bloquer.

 

Ce fameux ventilateur est plus épais que les ventilateurs classiques (3.8cm). Le voici comparé à un Noise-Blocker :

La chambre inférieure, suite

Ce ventilateur précèdemment cité aspire l'air des disques durs et souffle sur l'alimentation. Quant à cette dernière, elle se fixe d'une façon inhabituelle. Quelques photos vaudront certainement mieux qu'un long discours :

L'alimentation est aussi montée sur des patins en silicone, des trous de fixations sont prévus, mais l'adhérence des patins est amplement suffisante. Par ailleurs, le fait de fixer l'alimentation au boîtier par l'intermédiaire de vis transmettrait les vibrations à l'ensemble du châssis.

Pourquoi avoir placé un ventilateur face à l'alimentation ? La majorité des alimentations ne comporte pas de grille sur cette face, mais en regardant le catalogue d'Antec, on remarque qu'il contient 2 alimentations passives, pour lesquelles ce ventilateur pourra s'avérer utile (Je ne vois pas l'intérêt d'investir dans une alimentation passive, deux fois plus chère qu'une alimentation silencieuse, si c'est pour la ventiler par la suite).

La chambre supérieure

Le compartiment d'en haut accueille un autre logement pour disques durs (deux), les quatre baies 5.25'', la baie floppy 3.5'' et la carte mère. Le logement à disques durs reprend le même système que celui de la partie inférieure...

Une boite en plastique est fixée sur ce tiroir...Et elle contient le traditionnel sachet de vis et entretoises.

Les disques sont chacun montés sur des tiroirs et sont aussi isolés par des patins en silicone. Le rack 3.5'' de la partie supérieure n'est pas ventilé, et il est impossible de déplacer le ventilateur de la partie inférieure pour l'installer ici en raison de son épaisseur.

Vous avez peut-être remarqué l'étrange plaque en plastique noir située devant les cartes filles, il s'agit en fait d'un fanduct (un conduit d'air vers l'extérieur) destiné à alimenter en air la carte graphique.

Un ventilateur 8cm peut y être ajouté si vous possédez une (ou deux ?!) cartes vidéo qui chauffent beaucoup.

Montage

Une fois le fanduct retiré, l'espace est suffisant pour intégrer la carte mère. Cela aurait été, malgré tout, une bonne chose d'utiliser un système de tiroirs pour monter la carte mère plus facilement.

Après avoir monté l'alimentation, il faut passer les câbles du compartiment inférieur à celui du dessus. La plaque noire coulisse pour venir séparer les deux compartiments physiquement afin de supprimer les échanges thermiques entre les deux. Ce système permet d'isoler les deux sources de chaleur principales d'un PC et de les refroidir indépendamment.

Voici le PC assemblé, les deux ventilateurs situés à l’arrière et en haut du boîtier sont disposés afin d’évacuer la chaleur dégagée par le CPU. Le ventirad utilisé ici est un modèle assez haut, la trappe d’aération des cartes filles touche le haut de celui-ci, mais n’empêche pas son fonctionnement. Pour les ventirads plus hauts, il faudra se passer de ce conduit.

Le test

Configuration de test :

- Abit KV8-Pro 3rd Eye
- AMD Athlon64 3000+ (S754 NewCastle 0.13µ)
- 2*256 DDR Corsair CMX
- 9600XT
- Disque dur 120Go Maxtor
- Alimentation LC Power 420W
- Température de la pièce : 23°C

Dans un premier temps les relevés seront effectues en idle, puis en full et cela pour chaque position des ventilateurs (minimum, moyen, maximum). Je tiens à ajouter une petite critique sur un point que je n’ai remarqué qu’au moment de faire ces tests. Les ventilateurs disposent d’un interrupteurs 3 positions, mais ces interrupteurs se situent à l’intérieur du boîtier et sont parfois difficiles d’accès. A chaque fois qu’il faut changer la vitesse d’un ventilateur, il faut ouvrir le boîtier et plonger sa main dans les câbles, ce qui n’est pas très pratique. De plus, ces ventilateurs ne peuvent pas être montés sur un rhéobus car ils ne disposent que de connecteurs molex. Antec aurait pu prévoir la chose en intégrant ces interrupteurs en façade. Voici donc les résultats :

Conclusion

Avec l’arrivé de ce boîtier sur le marché, Antec nous prouve encore une fois ses capacités en matière de silence et de design. Ce boîtier est exceptionnel, et l’agencement intérieur servira certainement de modèle aux prochains boîtiers de la firme (et peut-être à d’autres constructeurs). Le but est atteint : silencieux et esthétique. Antec inaugure une multitude de nouveaux concepts qui vont, on l’espère, devenir des standards dans le monde des boîtiers de PC. Par exemple l’isolation des portes par empilage de couches, l’isolation des disques durs à l’aide de patins ou encore la séparation des chambres. Toutes ces techniques visant à réduire le bruit n’influent pourtant pas sur le refroidissement, puisque celui-ci reste tout à fait efficace. Ce sont tous ces petits « plus » qui font de ce boîtier un des meilleurs sur le marché. Le défi est réussi : silence, refroidissement et design.

P180, boîtier ultime ? Non pas pour autant, il reste quelques détails à mettre au point : ce boîtier nécessite encore trop le recours à des outils, la porte et son système de fermeture est à revoir. Par ailleurs, un montage permettant de régler la vitesse des ventilateurs de l’extérieur aurait été le bienvenue. Son prix reste encore assez élevé (environ 145 euros sans alimentation), mais c’est peut-être le prix de la qualité ?

Antec affiche sur son emballage le slogan : « sans compromis », ce qui colle tout à fait àl’impression que j’ai eu de ce boîtier. Antec n’a rien laissé de coté, et le trio Silence/Performances/Design nécessaire à tout boîtier haute qualité est au rendez-vous. Ce boîtier n’est cependant pas parfait, mais il s’approche tout de même de la perfection…

Les Plus

Les Moins

- Silence/Performances/Design
- 3 ventilateurs 120mm fournis
- Le concept des chambres séparées

 

- Le prix
- Le poids
- La qualité de la fermeture
- Le système de réglage des ventilateurs

 

Notre verdict :

Copyright © 2002-2020 ADNPC.net & Avadeo - Propriété de leurs auteurs respectifs - http://www.adnpc.net