Hardware & High-Tech

Articles > Refroidissement

Comparatif de 10 kits watercooling

Comparatif publié le Jeudi 5 Octobre 2006 par Julien Thérin dans la catégorie Refroidissement. Tags : Alphacool, Cooler Master, Corsair, Danger Den, Gigabyte, Refroidissement, Thermaltake, Watercooling.

Page 4 - Le kit Danger Den

Le kit Danger Den

La société Danger Den n’est plus à présenter, c’est incontestablement un « Grand » dans le monde du watercooling : les premiers tests que nous avons réalisés sont d’ailleurs sur des produits de cette firme. Nous nous sommes intéressés à un de leurs premiers waterblocks, le Maze 2 puis ensuite le Maze3, le Z-chips, les DD GeForce 2/3 et 9xxx et le RBX. Tant d’échangeurs qui ne nous ont pas déçu avec une qualité de fabrication exemplaire ! La tendance Danger Den, c'est le LPDC dit "Low PDC" (PDC signifiant Pertes De Charge) donc faibles pertes de charges. Sachez que pour n'importe quel échangeur thermique, plus le débit du fluide caloporteur est important, meilleur est l'échange thermique : de ce fait la firme a opté, depuis le début, pour de faibles pertes de charges, des tuyaux de gros diamètres, d'importants débits, des radiateurs qui cassent peu le débit, etc... La course aux performances se fait, cependant, plus rude face aux waterblock à pertes de charges élevées dont la surface mouillée est considérable. Danger Den est-il toujours dans la course ? La réponse dans ce comparatif :)

Les caractéristiques du produit

Nom du kit

NC

Constructeur

Danger Den

Type de kit

interne

Waterblock

TDX - Base cuivre / top plexiglass

Radiateur

Black ICE GT Stealth
tubes plats / aillettes en cuivre sur 2 passes en //

Pompe

Modèle MAG II - LE
8 Watts (12V * 0,667A)
567 L/h / 2,5mH2O
63*55*48 mm

Type de raccords

Cannelés et chromés, G1/4"

Type de tuyau

3,35 m tube
Souple 18/13 mm (1/2")

Sockets supportés

AMD Athlon64 sockets 754/939/940

Accessoires fournis

Clearflex, "T", additif, AS Céramique, fixations et DVD

Garantie

1 ans

Prix

168€ (hors FDP + taxes)

Cela faisait un bon petit bout de temps que je n'avais pas testé des produits Danger Den et je dois avouer que le déballage ne m'a pas déçu ! Les différents éléments sont à base de HWLabs (radiateur Black ICE GT Stealth 120) et de PAPST (ventilateur 120mm 4312L) accompagné du connu TDX, de la nouvelle pompe MAG II, d'un très joli air-trap ainsi que d'un additif nommé "Zerex Super Coolant". A cela s'ajoute du tube 1/2", des Clearflex (clips de serrage), un "T", des fixations, de l'Arctic Silver Céramique ainsi qu'un DVD où vous pourrez trouver diverses instructions de montage.

Le radiateur Black ICE GT Stealth

Lorsque l'on met cote à coté mon premier BIX (Black Ice Xtreme) et le nouveau Black ICE GT Stealth, force est de constater que la firme HWLabs a fait des progrès : le radiateur BIGT est mieux fini, il est taraudé en G1/4" pour y insérer les raccords, taraudé pour la fixation du ventilateur, la peinture accroche mieux et il est surtout moins épais ! A priori, il a tout pour plaire !

Avec une épaisseur de 30mm, il est plus facilement intégrable cependant la densité des ailettes a quasiment doublé face aux anciens Black Ice avec une valeur de 30 FPI contre 17-18 FPI (FPI pour "Fins Per Inch" : nombre d'ailettes par pouce). Vous allez me dire que cela ne peut être que mieux mais tout dépend du flux d'air apporté en fait ! Sachez que la densité des ailettes ainsi que l'épaisseur du radiateur engendrent plus ou moins de pertes de charges. Pour un débit identique d'air, un radiateur dense aura besoin d'une pression plus importante qu'un radiateur qui le sera moins. Après tout dépend si vous voulez un système de refroidissement silencieux et/ou performant. Avec un ventilateur silencieux et pourquoi pas même souvolté, un simple Black Ice Pro sera probablement plus performant qu'un Black ICE GT bien plus dense. Par contre, si le flux d'air est plus important (donc ventilateur plus bruyant) le BIGT sera plus performant que le BIP. Néanmoins, si l'on compare les performances d'un BIX (Black Ice Xtreme) et d'un BIGT avec un même ventilateur, les performances devraient être sensiblement les mêmes, la densité des ailettes du BIGT compensant l'épaisseur du BIX... Ceci est, tout de même, à prendre avec des pincettes les tests en pratique étant bien plus révélateurs :)


Danger Den
, pour un meilleur rapport bruit / performances, a opté pour un PAPST 4312L : un ventilateur 120mm de très bonne qualité débitant 55,9 CFM pour une nuissance sonore de 30dB. Personnellement, j'aurais opté pour un 4412 F/2GL qui est un poil meilleur (55,3 CFM pour 26dB) mais bon....

 

Le waterblock TDX

Le dernier waterblock de la firme que j'ai testé était le RBX, un échangeur à eau très ressemblant au TDX que nous testons. Le waterblock est toujours composé d'une base en cuivre et d'un top en plexiglass le tout joint par 4 vis. L'étanchéité se fait toujours pas un joint torique placé entre les deux éléments retenant ainsi le liquide par serrage des vis. La principale différence par rapport au RBX est un raccord en moins ce qui est davantage pratique : on se croirait face à un cascade restylé ;)

La technologie utilisée est celle d'impact d'un jet d'eau grâce à une réduction de l'entrée afin d'avoir une vitesse du liquide caloporteur plus importante. Cette réduction appellée "nozzle" ("bec") selon la firme est composée de 2 parties, une partie en plexi alors que l'autre est en caoutchouc.

Danger Den, tout comme pour le RBX, propose d'autres "nozzles" à la vente pour un prix de 6,50$ (~5€) pour que le liquide vienne plus ou moins frapper la base en cuivre ce qui va avoir pour résultat une dissipation améliorée, ou non. Cependant, c'est à vous de changer cette buse ce qui est contradictoire avec les étiquettes "Warranty void if removed" qui veulent dire en gros que si vous enlevez ces étiquettes la garantie deviendra obsolète... Mi à part ceci, le reste est du simple canal : pas de sablage comme ils avaient l'habitude de faire ni de disparités pour créer des turbulences...Ah ! Gagner toujours plus, ce n'est pas facile :-p

De l'autre coté, nous avons la surface qui sera en contact avec le processeur et là Danger Den a fait des efforts ! C'est beaucoup mieux poli qu'avant et tant mieux car les performances seront d'autant plus meilleures dû à une résistance de contact waterblock / die inférieur.

Pour ce qui est du top plexiglass, c'est toujours du très bon chez l'américain avec une finition exemplaire et leur nouveau logo de gravé. Ce top est prévu pour des processeur AMD Athlon64 sockets 754/939/940 : il est juste dommage que la firme ne fasse pas un waterblock avec un top plexi unique sur lequel vient s'adapter les différentes fixations. Pas de téflon ni de colle pour les raccords cannelés chromés, Danger Den opte désormais pour une étanchéité au joint torique placé sous le raccord en plus d'un chanfrein sur le top plexiglass. De ce fait, lors du serrage de ce dernier, le joint est écrasé entre le plexiglass et le raccord (filetage 1/4).

La pompe MAG II - LE

Place à la nouvelle MAG II - LE sous les couleurs de Danger Den, remplaçante de la pompe C-System CSP-MAG. Cette nouvelle, dotée d'un nouveau design, est jolie et compacte (63*55*48 mm) mais l'aspect "plastique" se fait un peu trop ressentir... J'ai vraiment beaucoup plus confiance en une Eheim qu'en cette nouvelle MAG II. Cela dit, les caractéristiques techniques sont tout de même alléchantes avec un débit et un pression maximum de 567 L/heure et 2,5mH2O, une puissance de 8 Watts (12V * 0,667A), des roulements en saphir poli et des raccords cannelés G1/4". Toutefois, lorsque l'on enlève le raccord de la sortie, on peut constater une restriction de 12 à 6 mm qui pourrait être évitée et qui engendre à coup sûr des pertes de charges...

Pour alimenter cette pompe, il vous faudra connecter le 3 pins de la pompe soit sur votre carte mère soit sur un adaptateur 3 pins / molex. Cependant, si vous le connectez sur votre carte mère, assurez vous de la puissance disponible car toutes les cartes mères ne fournissent pas autant de courant sur ces connecteurs. De plus, lors du démarrage de la pompe, il y a sûrement un pic de courant probablement plus important que 0,667 Ampère... Bref, je vous conseille fortement d'opter pour un adaptateur 3 pins / molex et de brancher la pompe directement sur l'alimentation du PC.

L'air-trap

Pour ce circuit, Danger Den nous propose deux solutions toutes deux à fixer sur un "T" : soit vous pouvez mettre un mini réservoir (air-trap) soit directement l'élément de remplissage. Ces deux solutions sont identiques et l'air-trap de plus grande capacité n'apportera rien de plus à l'autre si ce n'est du cachet à votre installation.

Les deux éléments (soit l'un soit l'autre) sont à fixer dans le haut du boîtier après avoir précédemment percé avec une mèche de 25 mm. Si vous ne voulez pas percer votre boîtier (ce que je conçois très bien), vous pourrez toujours vous arranger en fixant cela avec du fil ou autre... L'air trap sera ensuite relié à un "T" juste à l'entrée de la pompe afin d'évacuer les bulles d'air du circuit (vous pourrez en savoir plus lors du montage :-p). Concernant la qualité de fabrication, seuls les taraudages dans le plexi m'embêtent un peu n'étant pas parfaits parfaits...

Le montage

Pour le montage, Danger Den s'adresse aux bricoleurs enfin plutôt aux débrouillards car la mise en place n'est pas des plus faciles. La société américaine met à disposition un DVD très complet avec pas moins de 7 vidéos ! Encore faut-il avoir un autre PC ou bien une platine DVD lors du montage du watercooling de votre nouvel ordinateur ;)

Mis à part ce détails, l'aspect vidéo est très intéressant car c'est bien plus clair et instructif : vous aurez le droit à des montages de waterblocks (CPU et GPU), des intégrations de radiateurs à divers endroits en passant par des découpes du boîtier, un remplissage ainsi qu'un désasemblage ! Rien que ça :)

Nous avons, dans notre cas, à disposition 3,35 mètres de tube souple 1/2" (18/13 mm), un additif, des Clearflex (clips de serrage), un "T", des fixations et même de l'Arctic Silver Céramique ! Pas de Tygon cette fois-ci mais le tube fournit est tout de même de bonne facture : certes, il se plie moins mais la différence de prix fait réfléchir...

On commence par la mise en place du Black ICE GT Stealth et du PAPST. Pour cela, nous n'avons que 4 simples vis... J'ai donc vissé, dans un premier temps, le ventilateur 120mm au radiateur avec deux vis mais il faut avouer qu'au final ça ne tiens pas très bien : les petits taraudages du radiateurs ne sont pas exemplaires car 2 sur 8 présents sont inefficaces... Bref, j'avais décidé de fixer l'ensemble à l'arrière du boîtier au niveau de l'emplacement 120mm mais, avec les deux autres vis peu profondes, ça ne passe pas ! Pourquoi ? Tout simplement car la largeur disponible à cet endroit n'est que de 130mm alors que ce BIGT dispose d'une largeur de 134mm... Pourtant ce boîtier moyen tour Textorm 974MB est tout ce qu'il y a de plus commun et utilisé en terme de dimensions. Il faudra donc opter pour des fixations avec tige filetée + écrous et ça passera sans problème.

Pour ma part, j'ai fixé ça devant n'ayant pas de tiges du bon diamètre mais vous pouvez même découper le haut de votre tour et l'intéger proprement si vous êtes un peu bricoleur (découpe dremel ou scie sauteuse ou cloche 120mm).

La fixation de l'air-trap ne se fait également pas sans bricoler si vous écoutez Danger Den... Il faudra perçer le haut de la tour mais si vous voulez préserver votre boîtier de toute transformation, vous pourrez toujours fixer l'air-trap avec un collier en plastique ! Certes, c'est moins esthétique mais au moins si vous enlevez plus tard ce kit, vous n'aurez pas un trou dans votre tour :)

Le "T" est ainsi l'intermédiaire entre le circuit et l'air-trap permettant d'évacuer les bulles du cycle pendant le remplissage : ce "T" à 90° est placé juste avant l'aspiration de la pompe, pompe que vous pouvez fixer grâce à du velcro. Pour assurer l'étanchéité, les clips de serrage fournis sont très pratiques et faciles de montage : c'est beaucoup plus adapté qu'un collier en métal à serrer au tournevis !

 

La fixation du waterblock CPU se fait, par tradition chez Danger Den, en démontant la carte mère ce qui peut être très vite agaçant (je sais de quoi je parle avec tout ces kits :p). De plus, il manque 2 rondelles si l'on suit la notice ...N'oubliez pas que de la pâte thermique de marque (Arctic Silver Céramique) est à votre disposition afin d'améliorer le transfert thermique. Au final, le temps de montage est assez variable avec ce kit qui allant de 25 minutes à, pourquoi pas, une heure voir plus si vous bricolez pour une meilleure intégration..

On finit enfin par le remplissage dont vous avez la responsabilité de mélange avec l'additif "Zerex Super Coolant" et de l'eau distillée pour des proportions de 5 - 95%. Branchez vos différents connecteurs, mettez en place un "shunt" et allumez tout en remplissant au fur et à mesure.

Les tests

Le kit Danger Den tout comme l'Alphacool et l'Aqua-Computer s'avère performant avec une prise de 3,2°C en full à fréquence d'origine contre 4,9°C à 2,3 GHz. De plus, c'est dans le silence qu'il opère avec une nuissance sonore de 44,3dB. Certes, un flux d'air plus important aurait pu le faire monter sur le podium avec le Black ICE GT Stealth mais cela aurait été au détriment du silence... Pour de meilleures performances, du push-pull serait un choix judicieux.

Conclusion

Le kit envoyé par Danger Den sait se faire apprécier de part sa qualité de fabrication, ses choix d'éléments et un très bon compromis silence / performances cependant, il faudrait améliorer l'aspect fixation du kit. J'ai été très déçu par les vis de fixation du radiateur (boîtier et ventilateur) et il manque des rondelles... La fixation du waterblock est compatible que sur un seul socket et n'est pas rapide ce qu'ils pourraient largement améliorer. Il faudrait un waterblock unique sur lequel on vient mettre les différentes fixations et non un top par socket ! Le fait de modifier son boîtier pour fixer l'air-trap est également une barrière que certains ne souhaitent pas franchir... Des petites améliorations qui seraient bien appréciées.

Les Plus

Les Moins

- Bonne qualité de fabrication
- Le radiateur BIGT
- Le manuel d’instructions sur DVD
- Bon rapport performances / silence
- La pâte thermique AS Céramique
- Les clips de serrage rapides

 

- Vis de fixation du radiateur non adéquates
- Manque 2 rondelles
- La modification du boîtier presque indispensable
- Un seul socket supporté

 

Notre verdict :

 

2+5 =

 

 

twitter Facebook

Copyright © 2002-2020 ADNPC.net & Avadeo - Propriété de leurs auteurs respectifs - Page générée en 0,034s (9) - 23 connectés dont 0 membre

Recherches - Commentaires - Newsletter - Plan du site - A propos - Mentions légales - Contact

Actualité informatique - DLL