Boîtier Moyen tour Enermax Pandora 185

Test publié le Jeudi 22 Mars 2007 par Nicolas Morival dans la catégorie Boîtiers. Section Articles. Tags : Boîtier, Enermax.

 

Introduction

Aujourd'hui je vous propose de découvrir un petit boîtier sympathique de chez Enermax, le Pandora 185, dont voici quelques caractéristiques intéressantes :

• Filtre mobile antipoussière et lavable
• Panneau avant élégant avec deux emplacements CD-ROM
• Montage sans outils des lecteurs optiques et disques durs
• Panneau latéral sans vis avec le conduit d'air conforme à Intel CAG v1.1
• Supporte ventilateurs 12/9/8cm avant et arrière pour une meilleure dissipation thermique
• Connectique en façade : USB 2.0 x 2, Audio Entrée / Sortie

Les caractéristiques du produit

Constructeur

Enermax

Modèle

Pandora 185 (ECA-3070B)

Type de produit

Boîtier Moyen tour ATX

Matériau

Tôle 0.6 mm

Dimensions

450*185*411 mm

Nombre de baies

4*5.25” (dont 2 pour lecteurs optiques)
7*3.5” (1 visible + 6 cachés)

Connectique en façade

2*USB 2.0
Audio Entrée / Sortie

Emplacements ventilateurs

80/90/120 mm, 1 avant + 1 arrière

Carte mère

Micro ATX (9.6"*9.6") Standard P4 ATX (12"*9.6")

Alimentation

ATX PS2 400W PFC

Prix

~ 65€ TTC

Les présentations étant finies, je vous propose de découvrir ce boîtier plus en détails...

Présentation du produit

Après avoir sorti le boîtier de son carton, on peut découvrir les lignes élégantes du Pandora 185. Son coloris noir est très sobre, et l'apparence globale donne une impression de grande qualité. La porte latérale est munie de trous d'aération en nid d'abeille, afin d'optimiser le flux d'air dans les zones du processeur et de la carte graphique.

A l'arrière, on découvre le logement pour l'alimentation, les ports de la carte mère, et un ventilateur de la taille désirée. En effet, les trous permettent de fixer indifféremment un ventilateur de 80, 92, ou 120mm. Pas grand chose à voir du côté de la porte arrière, c'est du grand classique.

Vue en face, on peut découvrir plusieurs choses intéressantes : l es lecteurs optiques sont recouverts d'un clapet permettant de les assortir avec la teinte du boîtier ; les ports USB en façade sont très bien placés tout comme les prises casque et micro ; on découvre aussi la grille ondulée qui donne un certain style a ce boîtier.

A l'intérieur du boitier, outre la classique visserie, vous trouverez une alimentation et l à, je dois avouer que j'ai été un peu déçu. Enermax étant un fabricant renommé d'alimentations, trouver une alim « no-name » dans un de leur boîtier fait un peu désordre. Cependant, vu le prix pratiqué (65€) on comprend qu'il ne fallait pas espérer mieux ;)

 

Revenons en au boîtier lui même... La porte latérale est fixée avec une vis moletée (thumbscrew) et cache derrière elle un fanduct. Ce dernier sera utile au refroidissement du processeur, pourvu qu'on dispose d'une carte mère au design classique. Pour ceux qui, comme moi, ont tout sauf du classique, vous serez content d'apprendre que le fanduct peut s'enlever facilement.

Le montage

Entrons maintenant dans le vif du sujet, à savoir le montage ! On dispose tout d'abord les entretoises fournies, puis on fixe la carte mère. Etant donné le faible encombrement du boitier, on se sent assez vite à l'étroit, et vous constaterez que les marges de manœuvre sont assez faibles.

On passe ensuite au montage des lecteurs. Pour le lecteur disquette, rien de plus facile, on le glisse dans la baie puis on attache la fixation rapide.

Ensuite, si vous comptez installer un ventilateur 120 mm en façade, il vous suffit de retirer la porte avant. La manipulation se fait sans trop de mal. Les clips d'attache sont assez faciles d'accès. Une fois retirée, la porte laisse découvrir un filtre à poussière et la grille pour le ventilateur. La présence d'un filtre à poussière est louable mais quand on voit les larges aérations sur la porte latérale, on est en droit de se demander si la poussière ne va pas s'introduire par là...

Une fois le ventilateur installé, vient ensuite le plus gros du travail à savoir faire rentrer une grosse config dans un si petit boîtier ! J'en aurais mis du temps, mais je serais quand même parvenu à faire rentrer mes 4 disques durs.


Un peu serré non ?

 

La fixation des disques durs est, en tout point, semblable à celle du lecteur disquette : on glisse le disque et on place une fixation dessus. Glisser les disques ne sera d'ailleurs pas de tout repos si vous avez des éléments qui débordent sur la carte mère (un ventilo de chipset spécial par exemple). La connectique en façade se branche très facilement grâce aux connecteurs standards monoblocs, les cartes filles sont verrouillées grâce à un système de fermeture simple. Ça va vite et c'est sécurisant.

Résultat final et conclusion

Après une longue bataille, je suis finalement arrivé au moment tant attendu du test en fonctionnement. J'aurai réussi à caser 4 disques durs, un lecteur DVD, un rhéobus et un lecteur disquette. J'ai eu la chance de n'avoir que des disques durs SATA. Avec des grosses nappes de type IDE, j'aurai surement passé 2 bonnes heures en plus pour tout faire rentrer.

Dernier petit détail : Pour mon graveur NEC (tout ce qu'il y a de plus classique), impossible d'utiliser la fixation rapide sinon le bouton d'ouverture ne peut pas fonctionner. Il m'a fallu reculer le lecteur de quelques millimètres et le fixer avec des vis classiques. C'est dommage que la fixation rapide ne puisse pas être utilisée dans ce cas, mais c'est tout de même appréciable de savoir qu'on peut toujours utiliser les vis en cas de besoin.

Pour finir, voici le boitier fermé, en fonctionnement :

Au final, l'Enermax Pandora 185 est un boîtier esthétiquement joli cependant celui-ci n'a pas grand chose pour se démarquer de ses concurrents si ce n'est les systèmes de fixations. L'alimentation aurait pu être attrayante mais ce n'est pas le cas. De plus, quand on voit que l'on peut avoir un boîtier équivalent pour 35-40€ chez la concurrence, le choix est vite fait..

Les Plus

Les Moins

- Design sympa
- Système de fixations rapides
- Caches façades pour les lecteurs optiques
- Connectique en façade très accessible

 

- Trop étroit pour une config chargée
- Impossible d'utiliser la fixation rapide sur le
graveur DVD
- L'alimentation 400Watts « no-name »
- Le prix un peu trop élevé

 

Notre verdict :

Copyright © 2002-2020 ADNPC.net & Avadeo - Propriété de leurs auteurs respectifs - http://www.adnpc.net