Boîtier Thermaltake Mozart TX "Entertainment center"

Test publié le Vendredi 10 Août 2007 par Julien Thérin dans la catégorie Boîtiers. Section Articles. Tags : Boîtier, Thermaltake.

 

Introduction

Ma concubine l’appelle le « mini frigo » et ce ne sont pas des paroles en l’air vu ses dimensions... Thermaltake nous a fait un monstre imposant de 72*36*33 cm de quoi y rentrer pas mal de matériel ! Ce boîtier hors normes, c’est le Mozart TX "Entertainment center".

Autant vous le dire tout de suite, ce boîtier n’est pas vraiment fait pour une utilisation multimédia / media center tel Thermaltake pourrait le faire penser malgré ses accessoires optionnels : il est d’avantage adapté à ceux (gamers, overclockeurs, professionnels, etc) qui recherchent un grand boîtier pour y placer SLI / CrossFire de cartes graphiques, une ribambelle de disques durs, des accessoires et périphériques ainsi qu’un éventuel système de refroidissement par eau (watercooling). Aficionados de PC HC (Home Cinema), optez pour un boîtier plus conventionnel et surtout plus petit qui viendra accompagner votre magnifique LCD Full HD ;)

Le Thermaltake Mozart TX est proposé en différentes versions acier / aluminium, noir / silver, avec ou sans vitres dont voici la liste :

- VE1000BNS (noir, acier, sans vitres)
- VE1000BWS (noir, acier, avec vitres)
- VE1000SNA (silver, aluminium, sans vitres)
- VE1000SWA (silver, aluminium, avec vitres)

Petite remarque non négligeable : la version acier pèse 16,5 Kg contre seulement 9 pour la version aluminium.

La version que nous avons testée est la VE1000SNA (silver, aluminium, sans vitres) dont voici les caractéristiques :

Les caractéristiques des produits

Constructeur

Thermaltake

Modèle

Mozart TX VE1000SNA

Type de produit

Boîtier

Matériau

Aluminium

Dimensions

72*36*33 cm

Poids

9Kg

Nombre de baies

- 1* 7"
- 5* 5.25"
- 7* 3.5"

Emplacements ventilateurs

- 10*12 cm (5 ventilateurs fournis)
- 1* 8 cm

Connectique en façade

- 4* USB 2.0
- 1* FireWire 400
- 1* eSATA
- 1* DIN 4 broches 12V
- prises casque et micro

Les petits plus

- boîtier compartimenté
- options (écran VFD, LCD 7" rétractable, etc...)
- passes cloisons
- seconde carte mère mini ITX possible

Prix

~ 200€ TTC

C’est un boîtier qui nous a gentiment été envoyé par le magasin OpenJL. Merci Cyprien !

L'extérieur

Avant d'attaquer la robe de ce Mozart TX, sachez que le boîtier est très bien emballé et qu'il renferme en plus de ce dernier une boîte. Celle-ci contient une notice en anglais illustrée de photos explicites, un bon nombre de visses ainsi qu'un câble SATA d'un mètre et une longue nappe IDE.

Aussi haut que mon bureau, le Mozart TX n’en a pas moins de charme avec une façade en aluminium brossé qui ne laisse pas indifférent et un postérieur de course vu le nombre d'emplacements pour ventilateurs 120mm. Le reste de cet imposant boîtier semble tout aussi bien fini mais est beaucoup moins solide vu l'épaisseur de la tôle... C'est un peu trop fin selon moi au point de plier certaines parties lors d'un choc ou autre...

La façade :

La façade de ce boîtier est vraiment robuste et très épaisse (à voir à la fin de la page suivante) en plus d'être bien dessinée. Le nombre de baies (1* 7" et 5* 5.25") est largement suffisant et les possibilités d'évolution sont considérables. En effet, le haut de cette façade nous révèle la potentialité de mettre en place un écran VFD juste au dessus de l'emplacement 3,5" ou encore un écran LCD 7" rétractable lui aussi disponible en option. De quoi accroitre considérablement la facture :)

Pour ce qui est de la connectique en façade, la firme ne fait pas dans la demie mesure puisque nous avons du FireWire 400, du eSATA et un connecteur d'alimentation DIN 4 broches 12V, pas moins de 4 ports USB 2.0 ainsi que les fameuses prises casque et micro.

 

Enfin, nous retrouvons comme sur tous les boîtiers les boutons "power" et "reset" qui font un peu trop "plastoc" et les LEDs d'activité.

 

Les panneaux latéraux :

Les panneaux latéraux sont assez conventionnels comme un bon nombre de boîtiers « haut de gamme » sur le marché. On y retrouve sur chacune une poignée d’ouverture / fermeture à clef, une grille pour aérer le boîtier (même si cela n’est peut être pas indispensable vu la ventilation du boîtier) ainsi qu’un emplacement pour un ventilateur 120mm dont l'alimentation peut profiter en passant. Au derrière, vous pouvez également mettre les vis à main pour ne plus avoir de jeu.

Pour les fans de tuning, les versions VE1000BWS et VE1000SWA sont faites pour vous ! Vous aurez ainsi le droit à des vitres en plexi histoire de montrer tout votre beau matériel illuminé par vos néons jacky ;)

Le derrière :

Dès que l'on regarde l'arrière de ce monstre, la première chose qui attire l'œil est la partie supérieure avec les 4 emplacements ventilateur 120mm. La ventilation sera à coup sûr excellente et vous pourrez même y placer un ou plusieurs radiateurs watercooling. Thermaltake suggère jusqu'à deux radiateur 240mm mais certains magasins en ligne comme OpenJL y ont placé un radiateur carré de 240mm de côté : de quoi watercooler processeur(s), carte(s) graphique(s), disque(s) dur(s), chipset(s), mosfets, alimentation, etc... Vous aurez de quoi évacuer de la chaleur ;)

Juste en dessous, nous avons l'emplacement vertical de l'alimentation puis, à côté, le châssis ATX, l'emplacement du ventilateur 120mm, les brackets PCI avec fixation rapide (sans vis). Un emplacement pour un ventilateur 80mm est également présent même si l'on peut se questionner sur son utilité... Enfin, un gros point positif pour les watercooleurs est qu'il y a la présence de 9 passes cloisons (dont un ovale) sur tout le bas du boîtier afin de faire passer vos tuyaux watercooling par exemple. Il faudra tout simplement enlever les pastilles en aluminium pour les utiliser.

Le dessous (pieds) :

On termine ce petit tour du propriétaire par les quatre petits pieds de ce Mozart TX qui sont pivotables pour plus de stabilité. Il aurait peut être été sympa d'avoir des roulettes pour ce gigantesque boîtier afin de le déplacer plus facilement si besoin est... mais bon, c'est un choix discutable :)

L'intérieur

Dès que l'on ouvre ces grands panneaux latéraux, on remarque que le boîtier est compartimenté ce qui est un très bon point ! Cela permet de bénéficier d'une meilleure ventilation et de profiter d'un air frais dans chaque compartiment. Là où le processeur bénéficie d'un air plus chaud (celui des disques durs en général) dans un boîtier ordinaire, ici c'est directement de l'air à température ambiante qui refroidira vos composants. Vous le verrez, c'est assez significatif lors des tests. La seconde chose qui fait du bien, c'est qu'il y a de la place ce qui est bien moins énervant lors du montage car il n'y a pas besoin de se plier en quatre.

Ainsi, le Mozart TX se décompose en 3 voir 4 parties qui sont les suivantes (lorsque l'on regarde le boîtier de face) :

- bas-gauche : C'est là ou nous avons le gros du matériel soit la carte mère, le processeur, la carte graphique et tout autres cartes PCI / PCI-E / PCI-X etc... Le châssis de base est certifié ATX mais vous pouvez en option vous prendre le kit d'upgrade BTX. Cette partie n'a rien de particulier si ce n'est la fixation aisée et rapide des cartes par de simples clips (sans vis).

Petite remarque qui pourrait donner des idées à certains : il est surement possible de mettre un radiateur 3*120mm en façade.

- bas-droite : Ici, nous avons principalement l'alimentation en position verticale qui bénéficie de l'entrée d'air du panneau latéral. Vous avez également la possibilité de mettre une carte mère (oui, une seconde, vous avez bien lu) Mini-ITX.

On peut se demander pourquoi mais cela peut servir de second PC avec le LCD 7 pouces qu'il est possible d'acquérir en option. Il faut bien sûr en avoir l'utilité... (petit server web, PC de sauvegarde de données, etc...). Dans le cas contraire, vous aurez de la place pour mettre votre Laing DDC, votre réservoir ou encore tout vos câbles !

- haut-gauche : C'est la partie réservée aux disques durs 3,5", à votre vieux lecteur disquette et à l'écran VFD malheureusement disponible en option :)

La cage amovible peut accueillir jusqu'à 7 disques durs ou 6 disques durs et un lecteur de disquettes. Pour la retirer, il n'y a que 3 vis à main à enlever ainsi que le loquet à abaisser. Ensuite, il ne vous reste plus qu'à mettre vos disques et à replacer la cage. A noter qu'elle dispose, en entrée, d'un ventilateur 120mm et de caoutchoucs anti-vibrations pour les disques durs (sauf pour les deux derniers...) afin de réduire au maximum les nuisances sonores.

- haut-droite : Place à vos lecteurs / graveurs de CD / DVD / HD DVD / Blu-ray dans ce compartiment avec une fixation sans vis (mais que d'un côté, l'autre non...) ce qui, au premier abord, doit vous faire gagner du temps et vous faciliter la vie. En pratique, et vous le verrez lors du montage, c'est tout autre...

Démontage de la façade :

Nous en avons profité pour démonter cette façade histoire de voir les 4 filtres anti-poussière. A noter que deux d'entre eux (les deux du haut) ne se démontent pas ce qui ne facilitera pas leur nettoyage...

Le montage

Premier regret lors du montage : les portes latérales s'avèrent gênantes et il faudra sortir le tournevis pour les démonter car à la base, on ne peut pas les retirer. Ensuite, le Mozart TX empatie de quelques erreurs de jeunesse malgré de nombreuses qualités. Tout d'abord, on est obligé d'enlever la cage des disques durs pour pouvoir fixer correctement un lecteur 5,25" par exemple (système visless d'un côté et vis de l'autre). Alors forcément, la première fois on se fait avoir... et la seconde fois aussi ;)

Je m'explique : si vous souhaitez rajouter un second lecteur / graveur de DVD, il faudra au préalable déconnecter les câbles d'alimentation et les connecteurs des disques durs mais également enlever la cage. Ensuite, c'est l'opération inverse et je dois avouer que c'est très agaçant !! J'ai, par la suite, aussi voulut ajouter un autre disque dur dans un emplacement 5,25" avec un dissipateur passif Zalman ZM-2HC2 et ça a vraiment été horrible !! J'ai franchement passé une bonne demie heure dessus car les caches façades sont fixés de la même manière : il faut donc superposer ces façades aux fixations du dissipateur et visser les deux en même temps... C'est à se demander si Thermaltake avait essayé de fixer autre chose qu'un banal lecteur ! On termine cette partie supérieure avec un autre problème moins important mais qui fera du chagrin aux possibles deux derniers disques durs de la cage amovible puisqu'ils ne bénéficieront pas de caoutchoucs anti-vibrations.

Quand on veut un grand boîtier, on en a un avec ses avantages et ses inconvénients : pour ma part, j'ai du racheter des câbles SATA et une nappe floppy (lecteur disquettes) plus longs. De ce côté là, ils ont fait un effort car sont livrés, avec le boîtier, une grande nappe IDE ainsi qu'un câble SATA d'un mètre ce qui est toujours ça ! Il faudra également penser à avoir des lecteurs de couleur noir pour ne pas trahir sa façade (le blanc ferait un peu tâche :-p).

 

Autre problème (et oui encore un) : j'ai dû enlever le ventilateur des mosfets de la carte mère car celui-ci ne passait pas entre le ventirad CPU Thermaltake BigTyp 120 et le ventilateur 120mm du boîtier.

Au final, le boîtier ne pèse pas moins de 18 Kg ce qui n'est pas négligeable mais c'est tout de même raisonnable vu le matériel embarqué. Voyez par vous même cette installation plutôt propre :

Bon de l'autre coté (côté alimentation), c'est un peu moins bien rangé :-p

Tests

La configuration de test choisie est la suivante :

- Carte mère Asus P5B Deluxe
- Processeur Intel Core 2 Duo E4300 (1,8GHz d'origine) @ 3150MHz (VCore à 1,4375V) lors de la configuration overclockée
- ventirad CPU Thermaltake BigTyp 120
- 2*512Mo de DDRII Kingston PC2-8500 (KHX8500D2K2/1G)
- Carte graphique Sparkle GeForce 8800GTS - 640 Mo GDDR3 - PCI-E 16X - TV -Dual DVI
- Western digital Raptor 150 Go Serial ATA 10000 trs/min (pour l'OS)
- Alimentation ENERMAX Infiniti 650 SLI
- Carte contrôleur RAID Areca ARC-1220LP (8*SATA300 RAID PCI-E x8) 256Mo
- 4 disques durs 160Go Hitachi Deskstar T7K250 (7200 rpm - 8Mo - SATA II) en RAID5 (grappe mesurée lors des tests HDD)

Pour se donner une idée des performances du Thermaltake Mozart TX, nous avons choisit de le mettre face au boîtier moyen tour Textorm 974MB Noir, un produit moyen de gamme acheté 65€ chez LDLC et apprécié par beaucoup de ses acheteurs. L'idée est d'effectuer quelques benchmarks processeur (40 minutes d'OCCT Perestroïka), HDD (30 minutes de HD Speed), 3D (3 passes de 3DMark 06) histoire de voir les différences entre ces deux boîtiers.

Ainsi, pour ces tests, en plus des sondes intégrées du processeur (CPU) et du processeur graphique (GPU), nous avons placé dans ces deux boîtiers (chacun leur tour mais à configuration identique) 4 sondes d'un thermomètre Voltcraft :

- une en entrée du boîtier (mesurant la température de l'air ambiant)
- une sur la tranche d'un disque dur du RAID5
- une (vers le milieu) mesurant la température du boîtier
- une en sortie d'alimentation

Pour avoir une idée des performances globales, un delta de température "Temp élément mesuré" - "AIR" sera fait afin de ne pas faire intervenir les variations de la température ambiante. Voici les résultats :

Ce sont presque 16°C qui séparent les deux boîtiers pour le processeur ce qui est énorme ! Ceci est dû à une température très élevée à l'intérieur du textorm tellement c'est confiné. Le fait d'avoir de l'espace et une bonne ventilation dans le Mozart TX change tout étant donné que la température du boîtier est un peu plus élevée que la température ambiante. Pour l'alimentation, c'est pareil puisqu'elle aspire directement de l'air frais par la porte latérale.

Avec notre E4300 overclocké à 3150MHz, c'est le même constat avec de plus grands écarts... et le monstre Thermaltake se débrouille vraiment très bien ! On peut se demander pourquoi il y a tellement d'emplacement de ventilateurs 120mm car les 5 actuels suffisent amplement pour un refroidissement optimal. J'ai même pu pousser le processeur dans ses derniers retranchements (3,2 à 3,25GHz à la même tension d'alimentation) là ou le Textorm ne faisait guère mieux.

Les disques durs ne sont pas épargnés car ils bénéficient désormais d'une meilleure ventilation même si les températures de ceux-ci dans le 974MB n'étaient pas mauvaises.

On termine ces mesures de températures avec le benchmark 3DMark 06 qui a malmené notre pauvre 8800GTS. Ici les écarts sont un peu moins significatifs avec des gains de seulement 3 à 4°C.

Pour ce qui est des nuisances sonores, le Thermaltake Mozart TX est un peu plus bruyant que le Textorm 974MB avec un nombre supérieur de ventilateurs. Mais les gains non anodins vous feront vite oublier ce surplus de nuisances ;)

Conclusion

Avec un prix oscillant entre 180€ et 220€ suivant la version, le Mozart TX "Entertainment center" n'est pas si cher que ça face à la concurrence. C'est sûr que c'est un boîtier dit "haut de gamme" mais l'investissement vaut le coup car vous le garderez certainement plus longtemps qu'un simple boîtier à 50€... Certes, il est impressionnant de part sa taille mais au moins vous aurez de la place pour tous vos composants et leurs possibles évolutions. De plus, il dispose d'une excellente ventilation et peut accueillir très facilement un système de refroidissement par eau (watercooling) pour le plus grand bonheur des overclockeurs.

Même s'il nous a conquis, le Mozart TX possède cependant un certain nombre de défauts qu'il faudrait corriger. La tôle du boîtier est un peu trop fine selon moi, les portes sont difficilement démontables et aucun des accessoires n'est de série. Il faudra notamment s'armer de patiente lors du montage surtout pour les lecteurs CD / DVD (baies 5,25") ce qui est bien regrettable.

Ainsi, ce boîtier devra trouver sa clientèle (particuliers qui ont les moyens d'investir, professionnels, etc...) qui, à ce prix, est assez exigeante.

Les Plus

Les Moins

- le design
- tout en aluminium
- enfin de l'espace !!
- les chambres indépendantes
- axé watercooling (passes cloisons, possibilité d'y loger plusieurs radiateurs, etc...)
- très bonne ventilation
- possibilité d'y mettre une seconde carte Mini-ITX
- les ports en façade (surtout eSATA)
- les options disponibles (écran VFD, LCD 7" rétractable, etc...)
- les câble et nappe SATA / IDE fournis

 

- assez massif
- le système de montage des baies 5,25"
- épaisseur de la tôle un peu juste
- les accessoires en option (écran VFD, LCD 7" rétractable, etc...)
- pas de potentiomètres pour les ventilateurs
- pas de caoutchoucs anti-vibrations pour les 2 derniers disques durs
- portes difficiles à enlever

 

Notre verdict :

Je tiens à remercier le magasin OpenJL (Cyprien) sans qui ce dossier n'aurait pas été réalisé.

Copyright © 2002-2020 ADNPC.net & Avadeo - Propriété de leurs auteurs respectifs - http://www.adnpc.net