SSD 2,5" ACARD SDHC à SATA (ANS-9012)

Test publié le Mercredi 18 Février 2009 par Julien Thérin dans la catégorie Stockage. Section Articles. Tags : ACARD, SDHC, SSD, Stockage.

 

Introduction

L'année 2008 fut bien marquée par l'arrivée des SSD (Solid State Drive), unités de stockage composées de mémoire flash, chez de nombreux constructeurs. Certains ont ainsi repéré le bon filon et se sont empressés d'investir massivement dans cette nouvelle technologie... Samsung, Intel, Micron, Toshiba... Les grosses firmes, malgré le contexte de crise économique mondiale, croient dur comme fer à la pérennité de ce produit qui présente de nombreux avantages (débits, temps d'accès, nuisances sonores...).

L'engouement est à un tel point que mêmes les petits constructeurs de mémoire, périphériques ou autre ont emboité le pas parmi lesquels Crucial, OCZ, G.Skill, Super Talent et j'en passe...

Pour que les SSD se démocratisent davantage cette année (en 2009 donc), il faudra néanmoins corriger les lacunes de certains de ces produits (qui a dit les OCZ Core ?) mais encore que les prix soient plus attractifs face aux disques durs classiques.

Dans cette optique de concurrence, certaines sociétés proposent des produits quelques peu différents qui peuvent être une alternative attrayante. C'est le cas d'ACARD et de son ANS-9012 : un boîtier SSD 2,5 pouces dans lequel on insère 6 cartes mémoire SDHC qui représenteront une seule et unique unité de stockage. Voici ses caractéristiques :

Constructeur

ACARD Technology

Modèle

SSD 2,5" SDHC à SATA | ANS-9012

Type de produit

SSD (Solid State Drive) 2,5"

Matériaux

Enveloppe en aluminum

Dimensions

100,2*70*9,3mm

Poids

77 grammes

Type de cartes mémoire à insérer

SDHC (Secure Digital High Capacity) de 4/8/16/32Go - SLC (Single Level Cell) ou MLC (Multi Level Cell) -

Interface

SATA 1,5 ou 3 Gbps au choix via un cavalier

Prix

Entre 80 et 110€ selon la provenance (le 18/02/2009) - Difficilement trouvable en France

Ainsi, les 6 cartes insérées fonctionneront en RAID0 (répartition des données (stripping)) comme vous pouvez vous en douter ce qui ne provoquera pas de perte de capacité et améliorera les performances globales. En contrepartie, il ne faut pas oublier que si l'une des cartes se détériore, c'est l'ensemble des données qui sera perdu. Ci-dessous, les différentes capacités pouvant être obtenues avec différentes SDHC.

  • SDHC 4Go * 6 = 24Go
  • SDHC 8Go * 6 = 48Go
  • SDHC 16Go * 6 = 96Go
  • SDHC 32Go * 6 = 192Go

A noter que ce même produit est vendu par différentes marques sous plusieurs noms (même sous traitant ?) : Sharkoon, PhotoFast (CR-9000 SATA), Trifoo...

Bundle et extérieur

Que dire d'un bundle quasi inexistant... Cet ANS-9012 nous a été envoyé dans une simple pochette en plastique avec 4 vis de fixation et un tournevis cruciforme. Espérons que pour la version commerciale les clients ont le droit à une boîte digne de ce nom accompagnée d'une notice multilingue.

ACARD ANS-9012 : bundleACARD ANS-9012 : devantACARD ANS-9012 : connecteurs d'alimentation, SATA et cavalierACARD ANS-9012 : derrière

Mis à part cela, d'aspect extérieur, ce boîtier SSD s'avère identique à peu de choses prêt à un SSD 2,5 pouces classique avec un connecteur SATA, une entrée pour l'alimentation SATA et des dimensions tout à fait convenables (100,2*70*9,3mm). Les seules petites différences sont un cavalier pour choisir le mode (1,5 ou 3 Gbps) ainsi que 3 petites vis en façade afin d'extraire le PCB.

Montage

Le montage des cartes mémoires SDHC est un vrai jeu d'enfant puisqu'il suffit de dévisser 3 vis en façade, d'extraire le PCB du boîtier puis d'insérer les six cartes. On remonte le tout et c'est terminé :)

ACARD ANS-9012 ouvert et démontéACARD ANS-9012 : PCB

Afin de réaliser ce dossier, la firme Lexar Media, filiale de Micron Technology au même titre que Crucial, n'a pas hésité à nous envoyer 6 cartes mémoires SDHC professionnelle (classe 6 - 133x) de 4Go chacune. Nous remercions donc Joan et Gill pour leur gentillesse !

6 cartes mémoires Lexar Media SDHC professionnelle (classe 6 - 133x)Contenu de la boite d'une carte mémoire Lexar Media SDHC professionnelle

Au final, nous avons donc un SSD (Solid State Drive) disposant de 6 SDHC en RAID0 pour une capacité totale de 24Go (6*4Go). Ces cartes professionnelles coutent actuellement 23€ / pièce soit un total d'environ 140€ pour le tout mais sachez qu'en cherchant bien (sites marchands, ebay, ...), vous pourrez diminuer ce cout à ~ 80€. A cela, il faudra ajouter le prix de l'ANS-9012 soit un prix global de 160 à 200€.

ACARD ANS-9012 accompagné des 6 cartes SDHC 133x de 4GoACARD ANS-9012 et ses 6 cartes montées

Tests synthétiques

Avant d'aborder les tests synthétiques, voici la configuration utilisée :

- Carte mère Gigabyte X38T-DQ6
- Processeur Intel Core 2 Quad Q6700
- 2*1Go de DDR3 Crucial Ballistix PC3-12800
- Carte graphique TwinTech GeForce 9600 GT
- Disque dur Western Digital Raptor 74Go - 10.000trs/min - 16Mo de cache
- Alimentation Tagan 2 Force II Series TG800-U33 800Watts
- Système d'exploitation Windows Vista Ultimate 32bit SP1

Débit du cache

Même si le débit du cache n'est pas vraiment très représentatif des performances pures du support de stockage, voici ceux du SSD ACARD ANS-9012 accompagné des 6 SDHC Lexar Media professionnelle (classe 6 - 133x), d'une simple carte SDHC, du SSD Crucial 32Go précédemment testé ainsi que du Seagate Barracuda 750Go (7.200trs/min - 32Mo de cache).

HD Tach : débit du cache des SSD, disque dur et carte mémoire SDHC

Vu que ce boîtier SSD 2,5 pouces ne dispose pas de mémoire cache, on se retrouve avec, à peu de choses près, le débit cumulé des six cartes SDHC.

Courbe du taux de transfert en lecture

Ce graphique met en évidence le débit des supports de stockage, en l'occurrence les SSD, la carte SDHC et le disque dur, en fonction de l'avancement sur ceux-ci en terme de capacité.

Premier constat à faire pour ceux qui n'ont jamais eu affaire à un SSD : leurs débits restent totalement constants avec une droite horizontale quasi parfaite... Le débit de notre Seagate Barracuda 750Go, lui, varie très fortement en fonction de cet avancement (plus on s'approche du centre des plateaux, plus les débits sont faibles).

HD Tach : courbe du taux de transfert en lecture

Ainsi, en lecture, le SSD ACARD composé des 6 SDHC se permet d'être un peu meilleur que le SSD Crucial 32Go. Un point positif avec un débit moyen à 124,2Mo/s !

Courbe du taux de transfert en écriture

HD Tach : courbe du taux de transfert en écriture

En écriture, il passe devant tous ces concurrents à 116,9Mo/s soit presque le double du SSD Crucial 32Go !

Temps d'accès et utilisation processeur

Rien de particulier à confesser pour ce qui est de l'utilisation processeur... Quant aux temps d'accès, ils sont légèrement supérieurs sous l'ANS-9012 que pour un vrai SSD : 0,7ms contre 0,1 à 0,4ms. L'écart est tout de même assez minime et très acceptable :)

HD Tach : temps d'accès et utilisation processeur des SSD, disque dur et carte mémoire SDHC

PCMark05/PCMark Vantage & IOMeter

Indices de performances sous PCMark05 et PCMark Vantage

Passons maintenant aux tests un peu plus représentatifs des tâches courantes avec PCMark Vantage et PCMark05 réalisants des opérations de lecture / écriture. Parmi ces tâches, il y a le démarrage de Windows (XP & Vista), du scan de virus via Windows Defender, du chargement d'applications (Word, Outlook, etc...), du jeu, des manipulations de fichiers (photos, vidéos...), etc..

Performances sous PCMark05 et PCMark Vantage

Premier constat qui nous chagrine : le SSD ACARD ANS-9012 n'a pas pu accomplir les tests PCMark05 "Démarrage de Windows XP", "Chargement d'applications" et "Utilisation générale". Vous le verrez par la suite, ce n'est malheureusement pas le seul problème rencontré... Mis à part cela, ce boîtier intégrant 6 cartes SDHC 133x s'avère plus performant que le SSD Crucial 32Go surtout lors d'opérations d'écriture. En même temps, ce n'est pas difficile vu que ce dernier est mauvais sur ce point.

Notre cher disque dur Seagate n'a cependant pas dit son dernier mot puisqu'il remporte haut la main les tests "Ajout de musiques sous Windows Media Player", "Windows Media Center" et "Edition de vidéos sous Windows Movie Maker"...

IOMeter

On passe maintenant à IOMeter, benchmark avec lequel nous avons simulé une charge de type serveur de fichiers avec une répartition de 80% en lecture contre 20 en écriture. Pour cela, IOMeter (version 2006) effectue plusieurs commandes simultanées de fichiers de 2Ko (de 1 à 128) et mesure le nombre d'entrées/sorties par seconde (IO/s).

IOMeter : File Server (IO/s)

Les SSD ACARD / Crucial et même la carte SDHC Lexar font presque jeu égal de 1 à 128 commandes simultanées. Le lot se place heureusement au dessus du Seagate Barracuda 750Go qui peine à arriver aux 150 opérations d'entrées / sorties par seconde à 128 commandes. Dommage par contre de ne pas avoir sous la main un SSD performant (MTron, Memoright...) pour comparaison... des unités de stockage qui auraient certainement atteints les 300 IO/s.

Nous avons, par la suite, souhaité étudier le comportement des supports de stockage avec des accès aléatoires : pour cela, nous avons paramétré IOMeter avec des accès de 4Ko (lecture et écriture) et différentes échelles d'accès aléatoires (0, 25, 50, 75 et 100%).

IOMeter : Accès de 4Ko en lecture (IO/s)

Les lectures aléatoires mettent à mal le contrôleur de notre cher boîtier ACARD ANS-9012 qui se voit au final faire autant d'opérations d'entrées / sorties par secondes qu'une simple carte SDHC... Seul le SSD Crucial 32Go s'en tire pas trop mal même si l'on est loin d'un bon SSD (entre 4000 à 8000 IO/s chez l'un de nos confrères).

IOMeter : Accès de 4Ko en écriture (IO/s)

En écriture, c'est la catastrophe dès que l'on n'est plus dans un cas d'écriture séquentielle. L'ACARD ANS-9012 se retrouve au même niveau que notre disque dur Seagate Barracuda 750Go - 7200trs/min et 32Mo de cache alors que le SSD crucial prend la tête du classement dès 50% d'accès aléatoires.

HDBENCH

On continue la série d'examens avec HDBENCH qui permet d'évaluer les disques durs, SSD et autres supports de stockage par des tests de débits séquentiels et aléatoires (ici, des fichiers de 1, 40 et 2000Mo).

Débits sous HDBENCH (fichiers de 1, 40 et 2000Mo)

Comme vous pouvez le constater, quelque soit la taille de fichiers, les SSD ACARD et Crucial sont au coude à coude en lecture alors que l'ANS-9012 prend le dessus en lecture aléatoire. Par contre, en écriture et écriture aléatoire, les débits de l'ANS-9012 sont bien souvent presque deux fois supérieurs au SSD Crucial. Pas compliqué vu ses maigres prestations dans ce type d'opérations... Le Seagate Barracuda 750Go est, comme c'est souvent le cas en écriture, devant ses concurrents ici testés.  

Copie de fichiers

Une copie de fichiers pour une vision d'une utilisation réelle vous manquait ? Vous voilà servis avec des transferts en lecture / écriture bien plus représentatifs. Ainsi, nous avons effectué des copies de fichiers d'un RamDisk de 800Mo aux différents supports de stockage et vice versa avec 3 ensembles de fichiers :

- Petits : de 2 à 998 Ko (4701 fichiers dll pour 730Mo)
- Moyens : de 1,014 à 12,116 Mo (167 fichiers audio pour 730Mo)
- Gros : 698Mo (1 DivX)

Copie de fichiers (petits, moyens, gros) en Mo/s

Les copies de fichiers ont révélé un sérieux problème alors que tout se passait plutôt convenablement jusqu'ici. La copie de fichiers DLL, pour certains des fichiers, bloque indéniablement le SSD ce qui est vraiment navrant. Pourquoi ? Nous ne ne savons exactement mais cela ne nous conforte pas dans l'idée d'y installer un système d'exploitation... Mis à part cela, pour les petit, moyens et gros fichiers transférés de ou vers notre RamDisk, le boîtier ACARD ANS-9012 accompagné des six cartes SDHC se situe un peu au dessus du disque dur Seagate 750Go. Ce n'est pas fulgurant non plus... un Western Digital VelociRaptor supplanterait très facilement ces SSD plus performants sur le papier...

Conclusion

Award ADNPC.net : 2 sur 5Que conclure sur ce boîtier SSD 2,5" ACARD ANS-9012... Un boîtier de ce type et des cartes mémoires sont-elles une solution viable ? D'un côté, d'une manière générale, il s'avère plus performant que notre SSD Crucial 32Go et notre disque dur Seagate 750Go 7200trs/min ; de l'autre, l'impossibilité de copier des fichiers DLL nous a clairement refroidi... D'autant plus que pour le même prix global (boîtier + cartes), il est possible d'acquérir un SSD à base de MLC disposant d'un bon contrôleur et éventuellement d'un cache pour l'écriture.

Ainsi, nous vous conseillons d'opter plutôt pour un SSD classique ou tout simplement d'attendre que ceux-ci soient plus fiables et d'avantage attractifs en terme de prix mais également de performances (surtout pour ce qui est des écritures).

Les Plus

Les Moins

- Le concept de cartes SDHC à insérer
- Les performances générales en lecture / écriture pour ce type de solution

- Pas de notice fournie (dans notre cas)

- Le problème de copies de petits fichiers rencontré

- Les performances avec des accès aléatoires 
- Disponnibilité en France

Notre verdict

Copyright © 2002-2020 ADNPC.net & Avadeo - Propriété de leurs auteurs respectifs - http://www.adnpc.net