Hardware & High-Tech

Articles > Logiciels

Final Cut Express HD

Guide publié le Mardi 7 Juin 2005 par Cyrile Delestre dans la catégorie Logiciels. Tags : HD, Mac, Vidéo.

Page 1 - Introduction

Introduction

Final Cut Express est le logiciel de montage vidéo d’Apple tiré du très réputé Final Cut Pro. Final Cut Express HD répond à 90% des besoins des professionnels de la vidéo, donc c’est à ce titre que Final Cut Express est destiné aux semi professionnels de la vidéo (on n’a pas tous besoins du niveau d’une grande production comme il peut en exister à travers le monde). Final Cut Express est un logiciel de montage vidéo dit non linéaire et non destructif. Dans le sens de "non linéaire" il est entendu qu’aucun ordre de montage vidéo n’est obligé d’être respecté (même s’il est fortement recommandé d’en suivre), on peut venir et revenir au montage d’un plan sans fin, et "non destructif" dans le sens que le montage en cours ou une fois fini, les vidéos originales sont gardées et toujours accessibles, en clair une instruction créée par Final Cut Express n’est pas irréversible.

Un montage vidéo estime d’avoir un minimum de préparation et une certaine philosophie. Tout d’abord, il faut avoir une petite idée sur l’ensemble du projet que vous voulez faire, bien évidemment, une petite, on ne vous demande pas non plus d’être super précis avec un story-board et tout et tout. Non, il faut quand même garder un minimum de plaisir à faire de la vidéo ;) Il suffit de voir une légère lueur sur le résultat final. Pour faire simple, partez de l’idée qu’avec une heure de film enregistré, vous ferez au grand maximum 20 à 30 minutes de montage, parfois moins.

En montage vidéo, on raisonne en projet, par exemple l’ensemble de votre montage vidéo de vacances rassemblant plusieurs séquences est un projet.

Voici une capture d’écran de ce que vous aurez devant vous quand vous ouvrirez Final Cut Express HD :

Faisons comme si c’est la première fois et examinons en détail le « fouillis » présent à vos yeux. L’écran se compose d’une fenêtre "Navigateur" :

Elle remplit plusieurs fonctions :

- Elle rassemble les vidéos importées, il est possible d’en créer des chutiers afin de mettre de l’ordre dans la composition de vos séquences (chaque séquence aura son dossier, à l’intérieur les plans vidéo, fichiers audio, images fixes...).
- L’icône représentative d’une séquence (double cliquez dessus et la séquence associée s’ouvrira dans la Timeline), à chaque nouvelle séquence, une nouvelle icône apparaît, avec par défaut le nom de Séquence 1, Séquence 2, Séquence 3...
- Un onglet apparaît par projet, mais un onglet est toujours présent, celui qui se nomme "effet", là vous aurez accès à tous les effets disponible sur Final Cut Express, filtres vidéo audio, transitions...
- On le verra plus tard dans ce dossier, mais une fois vos séquences faites et votre projet d’ensemble fini, il se peut que les séquences soient complètement dans le désordre, mais à l’aide de la fonction story-board, vous pourrez contrôler l’ordre de leur apparition dans le film final.

Ensuite suit la fenêtre "Visualiseur" :

Elle permet de visualiser les plans ou autres, tels qu’ils sont à la "source", sans application de filtre et de quoi que ce soit d’autre. Elle possède également d’autre attribut qu’on verra dans les chapitres suivants. Elle se compose d’un certain nombre de commandes :

1) Les onglets sont au nombre de cinq ; Vidéo, Audio, Filtres, Animations et Contrôles, et apparaissent en fonction de la présence de plan comportant ces propriétés (s’il s’agit seulement d’un fichier vidéo, seul l’onglet Vidéo sera disponible, s’il s’agit d’un fichier audio et vidéo alors les deux seront disponibles...).
2) Le timecode de champ de durée indique la durée du plan.
3) Menu local Zoom permet d’agrandir ou réduire la vidéo à l’intérieur de la fenêtre, d’origine, elle est paramétrée sur zoom automatique en fonction de la grandeur de la fenêtre Visualiseur (Adapter à la fenêtre).
4) Le menu local Affichage permet d’afficher différent mode utile à l’animation, comme "image + fil de fer) ou d’afficher le "titre sécurisé" (l’endroit certain ou le titre ne sera pas coupé par l’écran d’un téléviseur qui ont une fâcheuse tendance à tronquer l’image) ou encore d’afficher les incrustations.
5) Champ Timecode actuel indique l’endroit où se trouve la tête de lecture.
6) Ici c’est la zone d’aperçu, là où vous pourrez visionner les plans, le mode graphique...
7) Le défileur, où se trouve le point d’entrée et le point de sortie du plan, et la tête de lecture.
8) Commande Shuttle pour naviguer sur la bande.
9) Commande Jog pour se déplacer image par image.
10) La commande de marquage, nous y reviendrons ultérieurement...
11) Les commandes de déplacement de la tête de lecture.

L’autre fenêtre ressemblant comme deux gouttes d’eau au Visualiseur est le Canevas, le Canevas peut être considéré comme la fenêtre d’enregistrement de Final Cut Express. Ce que vous verrez dans le Canevas, c’est le film tel qu’il sera une fois votre projet rendu, en attendant c’est le moteur RT Extreme qui gère les effets en temps réel. Les commandes de ce dernier son exactement les mêmes que ceux du Visualiseur, seul le principe des onglets disparaît afin de laisser place à des onglets marquant les séquences de votre projet et leurs noms. Si vous glissez un plan sur la barre bleue à droite du Canevas, alors sept sections coulissent vers l’extérieur, ceci est la fenêtre Incrustation de montage. Ces sections correspondent aux sept incrustations possibles avec Final Cut Express.

Une longue fenêtre est visible en bas, elle est grande et divisée en plusieurs sections horizontalement, voici la célèbre Timeline. C’est sur cette fenêtre Timeline que la majeure partie des actions est faite, idéale, elle représente la bande des plans vidéo et sonore, une sorte de pellicule virtuelle.

Voici les fonctions :

1) Vous constaterez qu’en haut à gauche se trouve l’onglet avec le nom de la séquence. Si vous voulez changer de séquence, cliquez alors sur l’onglet de la séquence voulue.
2) Ce qui occupe 80% de la Timeline sont les pistes. Elles permettent d’imager les plans virtuels chronologiquement, afin de les manier. Elles comportent les pistes vidéo (au-dessus du séparateur) et les pistes audio (au-dessous du séparateur). Si vous rajoutez une piste vidéo, elle se placera automatiquement au-dessus de la première, à l’inverse, si vous rajoutez une piste audio dans la Timeline, elle se placera automatiquement au-dessous de la première.
3) Réglette de Zoom, elle permet d’agrandir ou rétrécir la représentation des plans dans la Timeline et permet ainsi d’avoir une vue d’ensemble de la séquence, ou au contraire de pouvoir travailler image par image (maintenir cliqué l’extrême bord du curseur et le déplacer selon vos besoins). Elle permet également de se déplacer dans la Timeline à l’aide de son curseur défilant...
4) Commande Zoom est l’outil qui permet de faire des zooms précis dans la Timeline (même fonction de la Réglette de Zoom, seule la précision apparaît).
5) La Commande de Hauteur de piste permet d’agrandir ou de rétrécir la hauteur des pistes, vous avez le choix entre : réduite, petite, moyenne et grande.
6) Commande Incrustations permet de faire apparaître sur les pistes la ligne d’incrustation qui permet pour la vidéo, sa transparence et pour le son, le réglage du niveau sonore.
7) La Commande audio permet d’afficher ou de camoufler les commandes audio (silence ou solo) de la Timeline.

Astuce : Si vous le voulez, vous pouvez personnaliser la représentation des plans sur la Timeline. Allez dans Final Cut Express HD > Préférences utilisateur > Option de la Timeline si votre projet n’est pas encore commencé, ou si c’est le cas dans Séquence > Réglage pour afficher entre autres en mode pellicule (que je trouve relativement pratique quand on travaille à l’image près) ou, chose très pratique, les variations sonores des pistes audio.

Et pour finir, une petite fenêtre discrète. Mais ne vous fiez pas à sa taille, elle est aussi importante que les autres, il s’agit de la Pallette d’outils. Sur cette dernière, de nombreux outils sont disponibles, notamment les manipulations Trim... Mais on aura tout le temps d’y revenir plus tard...

La tête de lecture est caractérisée par un petit triangle jaune au-dessus de la règle du Timecode... Mais qu’est que le Timecode ? Le Timecode est la procédure même de la vidéo numérique (flux DV) : à chaque image correspond un son, et à cette image et ce son correspond un numéro.

Par exemple : 01 : 20 : 13 : 22. La tête de lecture est située à 1 heure, 20 minutes, 13 secondes et à la 22ème image de la seconde de votre séquence (lol, une grosse séquence, il s’agit seulement d’un exemple ;)). Ainsi, chaque image et son a son propre code, les confrontations sont ainsi impossibles (partie gestion du logiciel).

Maintenant que nous avons examiné les moindres fenêtres présentes à l’écran, commençons à créer notre film en examinant les innombrables fonctions de Final Cut Express.

PS : Dans ce dossier nous tenterons de voir la plus grosse partie de FCE HD, mais bien évidemment, toutes les richesses de ce logiciel ne seront pas présentes. Nous passerons également en revue les logiciels tierces, mais ce sera seulement un survol.

4*1 =

 

 

twitter Facebook

Copyright © 2002-2019 ADNPC.net & Avadeo - Propriété de leurs auteurs respectifs - Page générée en 0,030s (11) - 17 connectés dont 0 membre

Recherches - Commentaires - Newsletter - Plan du site - A propos - Mentions légales - Contact

Actualité informatique - DLL